#sansmavoiture

95 % du temps : les voitures restent stationnées

DEVENEZ VOUS AUSSI UN SUPERHEROS !

Du 1er octobre au 3 décembre 2016.

Votre mission : abandonner votre voiture pendant 2 mois
pour changer votre ville

Vos super pouvoirs : transports en commun gratuits, réductions sur l’autopartage, prise en charge de l’assurance auto, coaching sur le vélo... Opération limitée à 100 places à Grenoble et 30 à Dijon.

Le defi 2016

En 2015, ce sont les Niortais et les Bordelais qui ont relevé le défi de vivre 2 mois sans leur voiture (voir les résultats)

Cette année, Dijonnais, Grenoblois, mobilisez-vous pour démontrer qu'en se passant de sa propre voiture on a un comportement vertueux et on élimine bien des tracas!

 

Pour vous aider dans cette mission tous les acteurs du territoire se mobilisent : transports en commun gratuits, réductions sur l’autopartage, prise en charge de l’assurance auto, coaching sur le vélo… A vous de relever le défi

Dijon

Grenoble

Du 1er octobre au 3 décembre :

 
  • 1- Le 1er octobre, confiez-nous votre voiture. Pour éviter toute tentation, elle sera gardée dans un lieu sûr !
  • 2- Participez à l’atelier de lancement du défi : nous vous donnerons tous vos super pouvoirs
  • 3- Pendant 2 mois, partagez avec nous votre nouvelle vie (réussites, problèmes, astuces, photos, témoignages...)
  • 4- Rendez-vous le 3 décembre pour faire un bilan avec tous les participants
 
Super pouvoirs
Dijon
X
Grenoble
X

BONUS !

La MAIF prend en charge la cotisation
d'assurance de votre voiture pendant le défi

Inscription

Vous souhaitez participer à l’aventure alors
remplissez vite ce formulaire

Les actus

  • A pied, en vélo, en tram : des habitants de Bordeaux abandonnent la voiture...

    Une cinquantaine d'habitants de Bordeaux métropole se sont lancés dans un drôle de défi : ils vont se déplacer SANS leur voiture personnelle pendant deux mois. Ils vont devoir faire avec leurs pieds, le vélo, les t ... Lire la suite

    Une cinquantaine d'habitants de Bordeaux métropole se sont lancés dans un drôle de défi : ils vont se déplacer SANS leur voiture personnelle pendant deux mois. Ils vont devoir faire avec leurs pieds, le vélo, les transports en commun ou l'autopartage jusqu'au 5 décembre prochain.

    > Voir moins
  • 9 semaines sans voiture, c'est parti !

    20 Niortais se sont lancés dans l'aventure samedi 3 octobre ! Celle de vivre 9 semaines sans leur voiture pour tester des modes de déplacements alternatifs comme le bus, le vélo, le covoiturage, la marche à pied ou l ... Lire la suite

    20 Niortais se sont lancés dans l'aventure samedi 3 octobre ! Celle de vivre 9 semaines sans leur voiture pour tester des modes de déplacements alternatifs comme le bus, le vélo, le covoiturage, la marche à pied ou le train.

    > Voir moins
  • Bordeaux, Niort : deux mois sans ma voiture, mais pas sans voiture

    Se déplacer autrement en voiture. C'est le défi lancé par Koolicar à 100 automobilistes habitant Bordeaux et Niort. Les volontaires devront, du 5 octobre au 5 décembre 2015, se passer de leur voiture et se déplacer ... Lire la suite

    Se déplacer autrement en voiture. C'est le défi lancé par Koolicar à 100 automobilistes habitant Bordeaux et Niort. Les volontaires devront, du 5 octobre au 5 décembre 2015, se passer de leur voiture et se déplacer avec des offres de mobilité alternative : transports publics, vélos, autopartage.

    > Voir moins
  • La bagnole à la remise...

    Peggy Schmidt fait partie de la trentaine de Niortais qui se lancent à partir de ce matin dans l’opération “ sans ma voiture ”. Volontaire et même pas peur !    L'opération « sans ma voiture » est la ... Lire la suite

    Peggy Schmidt fait partie de la trentaine de Niortais qui se lancent à partir de ce matin dans l’opération “ sans ma voiture ”. Volontaire et même pas peur !
     

     L'opération « sans ma voiture » est lancée à partir de ce matin. Bordeaux et Niort ont été retenues comme théâtres de cette expérimentation qui va voir ses participants – tous volontaires ! – se passer complètement de leur automobile durant deux mois (lire repères). Au programme : bicyclette, bus et covoiturage !

    " Agir concrètement sur la préservation de notre environnement "

    Peggy Schmidt, son mari et leurs trois enfants sont de l'aventure. Cette dernière s'est naturellement intéressée à cette expérience dès qu'elle en a pris connaissance. Car cette assistance sociale a vu sa fibre environnementale se développer il y a une dizaine d'années. « Tout est parti au moment de l'allaitement de ma fille, se rappelle Peggy. Je me suis penchée sur la qualité de notre nourriture et suis allée, entre autres, vers le bio et les circuits courts. Je trouve qu'il est de la responsabilité de chacun d'agir concrètement sur la préservation de notre environnement. »
    S'appuyant notamment sur la philosophie de Pierre Rabhi *, « qui m'a beaucoup séduite », Peggy entend bel et bien apporter, à sa mesure, sa pierre à l'édifice. « Il y a plein de choses qui sont possibles. Si on s'en donne la peine, on peut revenir sans difficulté à des comportements simples et sains, cela peut être une préoccupation de tous les instants. »
    Elle refuse catégoriquement d'être rangée au rayon des utopistes. « J'ai conscience d'être à la marge, mais il faut vraiment une prise de conscience, ça ne peut plus continuer comme ça. Ecologiquement, il y a une vraie urgence, nous avons une responsabilité vis-à-vis de nos enfants. » Particulièrement en matière de pollution…

    " Un tout petit pas à franchir "

    C'est donc avec grand enthousiasme que Peggy Schmidt et sa petite famille se lanceront demain dans l'expérience « Sans ma voiture ». « Nous y sommes d'ailleurs presque déjà : nous habitons Souché. Comme mon époux, je travaille à environ trois kilomètres dans le centre-ville où sont également scolarisés les enfants. Et le vélo, tout le monde l'utilise tous les jours ! Et il y a aussi les bus. Ce n'est qu'une question d'organisation. »
    Sauf que le couple possède quand même une voiture, qu'il continue d'utiliser ponctuellement. « Durant ces deux mois, ce sera donc pour nous l'occasion de savoir si on peut s'en passer complètement et carrément la vendre ensuite. Il nous reste un tout petit pas à franchir ». Qui devrait l'être facilement, « ne serait-ce que pour l'exemple et montrer que c'est possible. Et puis en plus, Niort, c'est beaucoup trop compliqué en voiture ! »

    nr.niort@nrco.fr

     * Cet essayiste philosophe défend un mode de société plus respectueux de l'homme et de la terre. Il est l'initiateur du Mouvement Colibris.

    repères

    Se déplacer autrement

    L'opération « Sans ma voiture » est lancée ce samedi matin à l'initiative de la Maïf, de Koolicar (spécialiste de la location de voiture entre particuliers) et de l'Ademe (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie). Elle se déroulera donc à Niort et Bordeaux. Ce samedi matin, sur la Brèche, les volontaires se verront confisquer les clés de leur voiture dont ils devront se passer durant deux mois et qui seront immobilisées sur un parking (sécurisé). En échange, ils devront apprendre à se déplacer autrement (vélo, bus, covoiturage, marche…) Pour se faire, ils bénéficieront de certains avantages comme, entre autres, l'accès gratuit aux bus ou un accès facilité aux voitures et vélos électriques. Les volontaires – une trentaine à Niort – ont été sélectionnés sur la base de leurs motivations. Au cours de l'opération, les témoignages des participants seront régulièrement publiés sur le site « Sans ma voiture ».
    Xavier Le Roux

    > Voir moins
  • Volontaires, ils se sont fait " kidnapper " leur voiture

    L’expérience “ Sans ma voiture ”, qui durera neuf semaines pour vingt Niortais, a été lancée samedi matin : les cobayes vivent sans automobile. Une douzaine d'automobiles, dont la Renault 4L de Peggy Schm ... Lire la suite

    L’expérience “ Sans ma voiture ”, qui durera neuf semaines pour vingt Niortais, a été lancée samedi matin : les cobayes vivent sans automobile. Une douzaine d'automobiles, dont la Renault 4L de Peggy Schmidt (NR de samedi), se sont élancées de la place de la Brèche

    > Voir moins
Plus d'articles

FAQ

Quelles sont les dates de l’opération ?

du 1er octobre au 3 décembre 2016, les superhéros profitent de tous les avantages sur les transports alternatifs de la ville

Quels sont vos critères de sélection?

Le critère principal est d’être prêt à se séparer de sa voiture pendant 2 mois, pour accéder à certains services des critères supplémentaires sont exigés. Les participants doivent également être prêts à partager leur expérience.

Est-il possible de récupérer sa voiture ?

Les superhéros signent un contrat moral qui les engagent durant l’opération. En cas d’impératif il est possible de récupérer le véhicule, en revanche le participant ne pourra plus poursuivre l’expérimentation et perdra ses avantages.

Où garderez-vous ma voiture pendant les 2 mois de l’expérimentation ?

Les voitures seront entreposées dans un parking sécurisé à proximité de votre ville de résidence.

Où a lieu l’expérimentation ?

Cette année les agglomérations de Grenoble et de Dijon ont été choisies pour lancer le défi à ses habitants. L'année dernière les bordelais et les niortais ont été les premiers à tester l'expérience.

Quels sont les engagements des superhéros ?

Ils s’engagent à communiquer toutes les informations utiles aux organisateurs pour comprendre et mesurer les effets de la suppression de la voiture individuelle.

Quels sont les gains de cette expérimentation ?

En prenant part à cette expérimentation les superhéros participent à la construction de la ville de demain, une ville où la place de la voiture solo serait réduite au maximum. Moins d’embouteillages, plus de places de stationnement, plus d’espaces verts, moins de pollution… En outre, si cette expérience leur permet de réaliser qu’ils n’ont pas plus besoin de voiture personnel, ils économiseront environ 5000 Euros par an (qui correspond au coût moyen d’un véhicule par an, entretien, parking, amendes…).
Dans ce cas, ils auront également la possibilité d’être accompagné dans le rachat du véhicule.

Les partenaires

Découvrez l’ensemble des partenaires mobilisés
à Dijon et Grenoble aux côtés des organisateurs pour
mener à bien cette expérience.

Vous avez des questions ?

écrivez-nous à sansmavoiture@koolicar.com
ou par téléphone au 33(0)1 72 86 59 00
(de 10h à 18h du lundi au vendredi)
Télécharger le communiqué de presse